Posts Récents
Posts à l'affiche

In mémoriam, la rafle du Vel d'Hiv.

July 15, 2017

 

Les 16 et 17 juillet 1942, 13 000 juifs sont arrêtés par surprise à Paris. L'opération est menée par la police française.

https://www.herodote.net/16_juillet_1942-evenement-19420716.php

Dès l'armistice signé en juin 1940, le gouvernement de l'Etat français du maréchal Pétain adopte les premières mesures antijuives. En mars 1941, est créé le Commissariat général aux questions juives chargé de l'aryanisation de la société. A savoir : l'élimination des juifs des sphères publiques et économiques, et la gestion de leurs biens par un administrateur provisoire.

A ce jour, le dossier complexe des restitutions n'est pas clos. 

Il a fallu attendre le 16 juillet 1995 pour qu'un président, Jacques Chirac, reconnaisse officiellement « que ces heures noires souillent à jamais notre histoire, et sont une injure à notre passé et à nos traditions. Oui, la folie criminelle de l'occupant a été secondée par des Français, par l'Etat français ».

Consulter également : Gérard NOIRIEL. Immigration, antisémitisme et racisme en France. Discours publics, humiliations privées. (XIX°, XX° siècles). Paris, Fayard, Coll. Littérature générale, 2007, 717 p.

https://questionsdecommunication.revues.org/1941

Sources : herodote.net, article de Christine ROUSSEAU ( le Monde du 19 janvier 2017)

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Rechercher par Tags
Archives
  • Facebook Basic Square
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now